Kristen Bell: Portrait d'une actrice geek

Publié le par David



Dans mon mémoire (bientôt disponible en ligne si tout va bien), je citais une interview de l’actrice Rosario Dawson (Sin City, Clerks 2, Alexandre, Death Proof). Elle expliquait au magazine Technikart que même si elle était très sollicitée par le cinéma, une seule chose guidait ses choix, le besoin de « nerd credibility ». Pour le dire autrement, elle-même est une fan, une nerd comme elle aime le dire et elle veut faire des films qu’elle pourrait aimer en tant que tel. A ce titre elle à par exemple refusé un rôle dans l’un des films de la franchise Resident Evil (je ne sais plus lequel mais est-ce bien important) alors qu’elle aurait eu un gros salaire. Pourquoi ? Parce que cette saga qui pourrait très bien faire partie de la culture geek/nerd si elle était réussie (film de genre, série B d’action, actrice charismatique, univers vidéoludique…) est considérée par les fans comme un gros ratage et une mauvaise adaptation du jeu. Au contraire notre amie Rosario (qui peut se traduire en français par Rosaire, bonjour la scolarité !) a décidé de faire le film Clerks 2, suite d’un film ultra culte du cinéaste geek Kevin Smith  dont j’avais parlé dans un article précédent. Un film qui lui rapporte clairement une aura mais assez peu de revenus, Kevin Smith et ses films hyper référencés truffés de dialogues sur qui est le plus fort entre Saroumane et Dark Vador, ou encore sur la culpabilité ou non des ouvriers qui ont participé à la construction de l’étoile noire (sic), font moins d’entrées que les cascades de Milla Jovovitch. Il reste qu’il est vrai que Rosario Dawson est devenue une icône de la culture geek cinématographique et ce n’est pas un hasard si Tarantino en a fait la vedette de son dernier film.

 

Et cette iconicité (le mot icône n’est pas innocent, il vient du langage religieux très présent lorsque l’on parle d’œuvres cultes, je ne parle pas ici du sens sémiotique du terme lié à la notion de signe iconique) est en train de se produire avec Kristen Bell. Cette jeune (et jolie) actrice à commencé par jouer dans la série Veronica Mars dans laquelle elle jouait une détective un peu nerd sur les bords qui résolvait les différents délits commis dans son lycée de jeunes nantis américains. Cette série bourrée de références et de personnages de geeks (je vous recommande une scène de la saison 3 ou Veronica interroge un étudiant qui parle en utilisant le vocabulaire de la série de science-fiction Battlestar Gallactica)  a immédiatement été adoptée par les fans de séries cultes. Forte de ce que l’on pourrait appeler une aura geek, ou pour reprendre Miss Dawson une « geek credibility », la jeune comédienne a été approchée dès la fin de Veronica Mars par les producteurs de deux des séries les plus geeks du moment, Lost et Heroes  et elle a décidé de choisir cette dernière après moult hésitations. En devenant l’un des heroes de Heroes elle remet donc clairement une deuxième couche de crédibilité à son travail. Mais ce n’est pas fini. Entre la fin de Veronica Mars et son arrivée dans Heroes Kristen à joué dans un film et pas n’importe lequel. En effet celui-ci à pour titre Fanboys, et raconte l’histoire d’une bande de fans de Star Wars qui tentent de contacter Georges Lucas pour avoir une copie originale de l’épisode I (quelle idée ?) afin de l’offrir à un ami mourrant. Ce film est donc un hommage ultra référencé à la saga de Lucas (on y trouve même la Princesse Leia, la vraie, en doctoresse !). La belle Bell, devient alors définitivement une star de la culture geek mais il y a plus encore!


Souvenons nous un instant de ce qui fait la culture geek, des œuvres cultes particulièrement de genre, des univers soit très référencés soient méttant en scène des mondes imaginaires riches, mais aussi un aspect multimédiatique utilisant tous les supports possibles de la culture (ce que Henry Jenkins appelle convergence culturelle). Alors après avoir joué dans une série référencée, une série inspirée des comics de super héros, un film mettant en scène des geeks, que manquait-il à Kristen ? Et bien oui, vous l’avez dans le mille cher lecteur, un jeu vidéo !

 

On apprend donc cette semaine que l’actrice a été numérisée pour être intégrée dans le jeu très attendu Assassin’s Creed qui raconte la vie durant les croisades d’un membre des Hashshashins une secte islamique spécialisée dans le meurtre (et oui c’est de là que vient le mot assassin et aussi hashish car ils étaient réputés pour fumer pas mal !). Il est courant que des acteurs doublent vocalement des personnages de jeux vidéos, mais qu’un acteur soit numérisé pour que son véritable physique y soit c’est plutôt rare. Voilà donc notre amie Kristen intronisée reine des geeks aux Etats-Unis.

 

Alors la question qui se pose est : est-ce que tout cela est un choix de l’actrice qui elle-même est passionnée par cette culture ou une stratégie marketing pour s’attirer les faveurs d’une niche de public aujourd’hui très influente ? Il semble bien à la lecture de ses différentes interviews qu’au contraire de Rosario Dawson, la réalité se rapproche plutôt du second cas. Un acteur doit bien vivre et Kristen a habilement profité de l’aura, de la chance, donnée par Veronica Mars, de toucher un public qui s’attache fortement à ses idoles et qu’elle surfe dessus. Attention je ne la blâme pas du tout pour cela, les propositions lui ont été faites, elle n’a pas de raison de les refuser, mais il est intéressant de voir comment la crédibilité acquise par certaines œuvres permet de s’imposer dans un univers culturel. C’est une preuve de plus de la force actuelle de la culture geek aux Etats-Unis. Il faut maintenant voir si Kristen Belle va continuer à jouer de cette crédibilité ou au contraire tenter d’en sortir pour toucher un public plus large. C’est un choix complexe pour un acteur, grâce a ses dernières prestations elle est assurée d’une carrière relativement confortable au sein des films et séries de genre, mais n’étant pas elle-même une passionnée hard core de tout cela, ne va-t-elle pas s’y sentir enfermé ? Osera-t-elle le risque de changer ? En tout cas pour l’instant même si on ressent que tout cette culture ne lui est pas familière elle se garde bien de montrer son ignorance, pour ne pas froisser les geeks qui l’adulent. Voici par exemple l’extrait d’une interview réalisée par Allocine :

 

 « En tant qu'icône geek quelle est votre plaisir coupable de geek ?
 Réponde de Kristen : Mon plaisir coupable de geek est d'aller au Comic Con
[grandes réunions de fans] et de prendre en photo tous les gens en costume. Sinon, c'est d'avoir tourné Fanboys, depuis je suis fasciné par La Guerre des Etoiles. »

 

Ce qui sous tend ces paroles c’est que si l’actrice se rend aux conventions c’est pour vendre ses produits et non en tant que fan, et que malgré tout elle les aime bien ces geeks qui se déguisent en Spiderman ou Luke Skywalker. Et elle ajoute ensuite qu’elle est fascinée par Star Wars, mais il semble aussi qu’elle n’a véritablement découvert cette saga qu’à l’occasion du film (le mot « depuis » nous l’indique). Cette citation apparaît donc comme une réponse diplomatique, la plus honnête possible sans pour autant montrer clairement qu’elle n’est pas vraiment adepte de cette culture même si cela parait assez évident. Kristen Soigne donc son audience et est bien consciente de l’impact qu’elle a sur sa carrière, elle n’est donc finalement pas une actrice geek, mais une actrice pour geek, non pas une fangirl qui aurait réussi comme Rosario Dawson mais une jeune femme qui à eu de la chance, a su faire quelques bons choix et qui tente de ne pas trop afficher cela de peur de froisser ce public versatile.  Encore une fois rien à blamer, mais il fallait le souligner et distinguer les deux catégories d’artistes. Et puis qui sait, à force de faire des films de geek elle va peut-être y prendre goût…à suivre

Publié dans Séries

Commenter cet article

BOODDHA 15/10/2009 13:47



TRUTH BOODDHA MEISSSONIER LYCEE ST FR ASSIE SUITE FEATURING BOODDHA INSTANT DEGIVECNHY BOUDE P 2006 CAISSE DE DEPTOS ET DE CONSIGNATINOS TITLE MICHELIN NASA 200 6APRT 5 P 57 CH CIVL TOKYO
EXCHANGE BIBLIO DE CITE UNIVERSITARIE DE APRIS ET DE CREGY PONTOISE BNP 1984 AUTOMATISATINOS DES RESEAUX 1989 VOL 1 P 504 15565 URSAAF DS 1959 491 REMNUERATION PROSTITUTION HAELL KELELY KATE
BECKINSALE YAMINA BELBEY ANINA KISIEL BIBLIO MITTERAND


TITEL KEIRA KNIGHTLEY


CONTTEMPORARY LITERATURES 50 1 ¨65


49 4 P 593 3 P 393


TITLE KIRSTEN DUNST


COMTEPORARY LITERATURE 49 2 P 219 1 P 83


48 4 P 557 3 P 395 2 P 247 1 P 81


TITLE RACHEL WEISZ


CONTEMPORAY LITERATURE 47 4 P 603 3 P 395 2 P 227 1 P 71


46 4 P 655 3 P 433


 


 


TITLE FILM FEUD GLACE N FRENCH P 155 NOTES 58 4 P 833


ETUDES ANGLAISES 58 4 P 455 3 P 325 2 P 201 1 OP 55


57 4 P 447 3 P 319 2 P 199 1 P 81


 


TITE KARLIE KLOSS A HUTH FOLLE PASSION P 133 NOTES 58 3 P 5733


ETUDES ANGLAISES 61 2 181 1 P 67


60 4 P 461 3 P 317 2 P 173 1 P 61


59 4 P 443 3 P 317 2 P 179 1 P 55


TITLE P LOVESEY OBLOGATION FUNEBRES P 161 CATHEERINE HEIGL P 161 NOTES 49 1 2 P 185


ENGLISH LANGUAGES NOTES 05 2 P 79 1 P 79 4 P 47 3 P 27


04 2 P 35 1 P 43 4 P 41 3 P 35


03 2 P 29 4 P 37 1 P 33


 


 


TITEL M DOWD ARE MEN NECESSARY PT SIMONS P 139 KELLEY CARLSON NOTES 50 1 2 P 201


ENGLISH LANGUAGE NOTES 03 3 P 33


02 2 P 43 1 P 35 4 P 29 3 P 63


01 2 P 39 1 P 35 4 P 29


00 4 P 27 3 P 33


99 2 P 39


 


 


TITLE EDITH VALTER COEURS BRULES TF1 P 103 NOTES 56 3 P 693


ETUDES ANGLAISES 5 64 P 459 3 P 327 2 P 195 1 P 65


55 4 P 441 3 P 315 2 P 191 1 P 83


 


 


TITEL CH LEHMAN CITADELLE DES CAUCHEMARS MEDIUM P 71 NOTES 56 4 P 961THOMASII CREQUVILLONIS OPERA OMNIA B HIDSON F 1990 66305 N 63 CORPUS MENSRABILIS MISICAR P LXI


ETUDES ANGLAISES 52 4 P 431 3 P 299 2 P 187 1 P 57


49 4 P 445 3 P 317 2 P 183


XLIX 1 P 59


TITEL JERRY SPINELLE ETRANGLEUR MEDIUM P 97 NOTES 49 3 4 P 119


ETUDES ANGLAISES 54 4 P 443


3 P 327 2 P 179 1 P 61


53 4 P 445 3 P 303 2 P 189 1 P 59


TITLE MARQUISES DES ANGES N 2 CHEMIN DE VERSAILLES ANN ET SERGE GOLON P 137 NOTES 56 1 2 P 207


ETUDES ANGLAISES 40 4 P 591 3 P 413 2 P 239 1 P 79


39 4 P 563 3 P 411 TRAVERSING THE FANTASY OF CONSPIRACY THOERY


TITLE ANTOINE REBOUL MURDING T LA LOI DU NORD MAGNARD P 85 NOTES 50 3 4 P 1165


CONTEMPORARY LITERATURE 39 2 P 227 1 P 65


38 4 P 647 3 P 495 2 P 195 1 P 69


TITLE SERINE NOIRE M DUHAMEL FLEAU AMBULANT WYNONA RYDER¨P 99 NOTES 3 4 P 907


CONTEMPORARY LITERATURE 42 1 P 77


41 4 P 663 3 P 463 2 P 285 1 P 85


TITLE CHATELAIN DE LA PIVARDUER ROBERT GAILLARD WILLIAMS MICHELLE P 151 NOTES 51 1 2 P 207


CONTEMPORARY LITERATURES 43 2 P 283 1 P 117


42 4 P 759 3 P 555 2 P 283


TITLE D SANT ALBAN NOEL AUX 4 VENTS N 1 P 143 NOTES 51 3 4 P 1067


CONTEMPORARY LITERATURE 44 4 P 647 3 P 473 2 P 245 1 P 81


43 4 P 715 3 P 513


TITLE SUSANNA KAYSNE UNE VIE VOLEE FILM COLUMBIA PICTURES W RYDER P 73 NOTES 53 1 2 P 243


CONTEMPORARY LITERATURE 43 2 P 241 1 P 75


45 4 P 667 3 P 477 2 P 281 COUPABLE KATE MOSS


45 1 P 85


TITLE FEMME DU DIMANCHE FRUTTERO ET LUCENTINI P 209 NOTES 52 1 2 P 225


NARATIVE 11 2 P 185 1 P 55


10 3 P 257 2 P 139 1 P 39


9 3 P 287 2 P 563 1 P 51


8 3 P 291 2 P 157 1 P 45


TITLE LE TROU JOSE GIOVANI PRISON P 91 NOTES 54 1 2 P 211


NEOHELICON 31 1 P 94


302 P 105 1 P 123


29 2 P 117 1 P 141


TITLE KRISTEN BELL CET AMOUR SI FRAGILE TERESA CRANE P 213 NOTES 54 3 4 P 821


NEOHELICON 33 2 P 77 1 P 93


32 2 P 98 1 P 71


26 1 P 85


TILE GERARD PUSSEY MAMY WARD P 59 NOTES 55 1 2 P 195


NEOHELICON 06 2 P 77 1 P 93


32 2 P 377 1 P 107


31 2 P 102


TITLE C EST TOUJOURS MIEUX LA BAS SIGRID BAFFRET DE LA MARTINIERE KEIRA KNIGHTLEY P 75 NOTES 3 4 P 743


NEOHELICON 09 1 P 149


08 2 P 121 1 P 79


07 2 P 99



Jb 18/11/2007 18:38

Ah ah ah ;)Je sais pas pourquoi, je m\\\'en étais douté à la photo que c\\\'était pas forcément trop sincère cette histoire. Elle avait trop le profil physique d\\\'une icone geek pour que ça ne ressemble pas à une grosse exploitation... Et puis ces grands yeux bleus, c\\\'est parfait pour faire un fond d\\\'écran! Si ça se trouve, c\\\'est pas une vraie actrice, c\\\'est déjà un produit dérivé! looool ;)