World of Vandamme

Publié le par David



Un petit article en cette fin d’année pour vous parler d’une série de publicités qui depuis quelques temps circulent sur internet et à la télévision, et qui illustrent très bien mon travail puisque même si beaucoup de personne vont les voir, on ne peut véritablement les comprendre sans connaître l’esprit geek. Alors faisons une petite analyse de ces spots.

 

Ces films vantent les mérites du jeu en ligne massivement (et le mot massif n’est pas usurpé) multijoueur, World Of Warcraft (WOW pour les intimes). Alors commençons par les évidences, ce jeu fait partie de l’archétype des œuvres geek. Il met en scène un univers de fantasy très Tolkiennien (avec races, magie, quêtes, objets magiques…), il s’agit d’un jeu de rôle, c'est-à-dire que l’on joue un personnage en compagnie d’autre joueurs qui font de même et que pour chaque réussite on gagne de l’expérience ce qui rend plus fort, plus habile, meilleur en magie, etc. Et troisième caractéristique cela se joue sur internet moyennant abonnement et accès haut débit. Univers imaginaire et référencé, aspect ludique, et nouvelle technologie, le cocktail du geek, vous commencez à le savoir si vous suivez ce blog régulièrement (mais comme ce n’est pas le cas une piqûre de rappel ne fait pas de mal).

 

Alors une fois que nous avons établi un début de classification pour l’objet passons à la publicité qui essaie de nous le vendre. Ces différents spots sont tous construits de la même manière (voir la vidéo ci-dessus pour un exemple, pour les autres il suffit d’aller voir sur youtube ou dailymotion). Une célébrité (has been, on y reviendra), parle sur un fond blanc et nous explique quel personnage elle joue dans le jeu World of Warcraft. La publicité se termine par un plan sur l’avatar (la représentation en image de synthèse du joueur) de cette personne qui parle avec la voix de la célébrité en nous donnant sa classe (dans ce genre de jeu une classe est le type de personnage que vous jouez, magicien, voleur, commerçant, c’est le métier ou les capacités personnelles en gros). Evidemment l’humour est dans le lien que l’on fait entre le personnage joué par l’individu et ce que l’on sait, ou pense savoir de sa personnalité. Cela va induire le fait que l’on peut adapter le personnage que l’on va jouer à soi-même à ses envies, qu’il est modulable, ce qui est exactement ce que recherche ce type de jeu. Là pour l’instant, il y a assez peu besoin d’expliciter les choses. Par contre ce qui est plus intéressant (mais lié à ce que j’ai dit précédemment) c’est le choix des semi/ex/vieilles stars qui sont mises en scène dans ces vidéos et c’est pour cela que je le note en dernier.

 

Alors qui ? Et bien déjà le grand Jean-Claude Vandamme, mais aussi Mister T (le noir baraqué de l’Agence Tout Risque), William Shatner ( le capitaine Kirk de la première série Star Trek et des films) et enfin Willy Toledo (acteur espagnol peu connu en France). J’avoue je ne connaissait pas vraiment M. Toledo avant de me renseigner pour cet article, alors je vais le mettre de côté pour le moment pour vous expliquer la réflexion qui m’est venue à la vue de ces personnalités. La société Blizzard (aujourd’hui Activition/Blizzard) appartenant au groupe Vivendi n’est pas une novice en matière de jeux vidéo et surtout (avec des jeux comme Diablo I et II ainsi que Starcraft par exemple, des jeux de science-fiction et de fantasy mythiques) sait très bien vendre ses produits. Alors je suis parti du principe que les choix des personnalités ici présentes ont été mûrement réfléchis. Quelle constatations pouvons nous faire en voyant ces noms ? Ce sont des acteurs. Oui certes mais ce ne sont pas n’importe quels acteurs. Ce sont des acteurs un peu has been et même si il est clair que Blizzard n’avait pas le budget pour demander a Georges Clooney de dire « World Of Warcraft, what else ? » ce n’est pas forcément uniquement parce qu’il sont moins chers qu’ils ont été engagés. Il faut surtout noter que ce sont des acteurs cultes.

 

Shatner en tant que héros de Star Trek est une icône geek depuis bien longtemps, Mister T avec son rôle de Barracuda et celui du méchant de Rocky III représente à lui tout seul l’esprit clinquant et désuet des années 80 très en vogue chez les geeks souvent un peu passéistes (les dessins animées de mon enfance, les séries de ma jeunesse…). Quant à Vandamme, est-ce bien la peine de le présenter, tant il fait le plaisir des fans de séries Z d’action et tant son personnage est devenue une icône incontournable, avec ses nombreuses phrases cultes et son franglais qui a fait le tour d’internet (et qu’il utilise comme par hasard dans la publicité). Si l’on analyse les phénomènes culturels de manière séparée, impossible de comprendre le choix de ces acteurs. Pourquoi un acteur de série de science-fiction dans une publicité pour un jeu vidéo en ligne, pourquoi un acteur de film d’action totalement aware, et pire que tout pourquoi l’un des héros de l’Agence Tout Risque ? Si l’on connaît le goût des geeks, c'est-à-dire le public idéal du jeu, pour le kitsh, le B et le Z, pour les références et les personnalités charismatiques tout s’éclaire, il n’y à rien d’étonnant  là dedans. Par contre évidemment si on se focalise sur les jeux vidéos en analysant les joueurs de World Of Warcraft uniquement par le biais de ce média, comme le font le plus souvent les journalistes et universitaires (ils pensent au Seigneur des Anneaux mais ne vont pas beaucoup plus loin) on se demande quelle idée étrange ont eu les publicitaires. Mais eux savent bien que tout ceci est une question générationnelle et non mono-médiatique. Voilà exactement le travail que j’essaie modestement de faire dans ma thèse, replacer les objets culturels et leur consommation dans un contexte global prenant en compte tous les supports et leur histoire. C’est tout simple finalement et les publicitaires y ont déjà pensé, les universitaires (français) pas encore, mais attendez j’arrive… à suivre

 

PF (Post Finum) : Mais oui attendez on oublie quelque chose, et cet acteur espagnol ? Si ma théorie est juste il doit soit être culte, kitsh, avoir joué dans une œuvre geek ou être connu comme geek lui-même. Alors regardons sa filmographie. Au début rien ne saute aux yeux, quelques séries télévisées, quelques films et… ah ! Oh ! Révélation. Le film le plus connu dans lequel il à joué, son seul véritable gros succès se nomme le Crime Farpait. Un film de Alex de la Iglesia, une sorte de Kevin Smith espagnol totalement geek. Ce film est une comédie gore hilarante qui à fait de son auteur et de l’interprète principal deux icônes geeks en Espagne (oui chaque pays européen a les siennes, nous c’est Alexandre Astier et c’est tout pour l’instant). Bon voilà, mystère résolu (je vous jure que je ne connaissait vraiment pas cet acteur avant, j’avais vu le film mais pas fait le rapprochement) et mission accomplie !



Publié dans Publicité

Commenter cet article

Eva 29/01/2008 22:10

Ayez après avoir succomber à toutes les tendances... Je cède même à celle de te rajouter dans mes liens... Pfff Je suis vraiment faible... ;-)PS: LACHE TES COMS! Oups... Je vais trop loin là non? ;-)